Le banc du village

le pouvoir, c'est de s'asseoir


Poster un commentaire

VOX ET PRAETERA NIHIL : « la voix et rien de plus »… ou le droit de voter pour se donner des maîtres

Voici un court pamphlet peu connu publié en 1793. Il est l’oeuvre de John Oswald (1760-1793), ex-soldat anglais, venu prendre part activement à la révolution française (il fut, avec un soldat français, l’un des deux premiers hommes à pénétrer la Bastille le 14 juillet 1789). Ce texte qui discrédite sans détours la notion de représentation du peuple est la preuve d’un certain débat oublié qui a été soulevé dans les assemblées révolutionnaires par les esprits les plus libres d’alors : faut-il établir une démocratie ou un régime représentatif ?  On connait le résultat. Oswald est mort dans la Guerre de Vendée, ainsi que ses deux fils.

Lire la suite

Publicités


1 commentaire

Exemple d’une démocratie moderne réalisable à grande échelle

Observant les réussites et les échecs des timides expériences démocratiques ayant eu lieu ces dernières années dans une poignée de pays sous diverses formes (Islande, Irlande, Canada, Pays-Bas, Colombie Britannique) Terry Bouricius a ébauché ce qui paraît être un squelette solide pour bâtir une démocratie à la fois fonctionnelle et légitime. Autrement dit un système de désignation du pouvoir basé sur la tirage au sort mais qui soit suffisamment équilibré pour assurer une vraie cohérence et une vraie efficacité dans son fonctionnement.
Lire la suite