Le banc du village

le pouvoir, c'est de s'asseoir


Poster un commentaire

La laïcité est une valeur chrétienne

En réponse à un internaute qui renvoie sur cette page Wikipedia pour affirmer : « La laïcité ou le sécularisme est le principe de séparation de l’État et de la religion et donc l’impartialité ou la neutralité de l’État à l’égard des confessions religieuses. »

Deux remarques :

– premièrement le terme « laïc » est antérieur de plusieurs siècles au terme « laïcité ». Or si l’on débat sans fin pour définir ce qu’est la laïcité, ce qu’est un laïc est très bien défini : c’est une « personne commune, du peuple des fidèles (grec laos, peuple) par opposition à un membre du clergé ». Autrement dit, originellement le laïc existe au sein d’une société chrétienne.

Quand Victor Hugo parle dans un célèbre discours que l’on qualifie de façon erronée de « pour la laïcité », ses mots exacts sont : « je veux l’État laïque, purement laïque, exclusivement laïque ». Qui a un peu ou beaucoup lu Victor Hugo sait pourtant que Dieu est son obsession (« En dehors du pape, chercher Dieu  » ). Or nous donnons aujourd’hui grosso modo à laïcité le sens d’athée, la question lancinante étant de trancher pour quel adjectif y adjoindre : athée intégriste ? athée neutre ? athée tolérant ? athée conciliant ?
Si Victor Hugo s’est battu pour l’Etat laïque, c’est pour qu’aller à l’école ne devienne pas synonyme d’aller au catéchisme, c’est à dire que l’enseignant (et non le prêtre) offre à l’élève et sans a-priori un panel le plus large possible d’idées, de connaissances, de penseurs. Mais l’on ne comprend plus aujourd’hui que cette soif d’ouverture d’esprit avait lieu dans une société chrétienne. Car d’où viennent les valeurs de tolérance, de pardon, d’amour inconditionnel, de divinité, etc. qui animaient Hugo, si ce n’est de la société chrétienne dans laquelle il a grandit ? (on peut objecter qu’elle viennent de l’Homme même, et être un bon rousseauïste, comme je suis d’ailleurs. Certes ; mais encore faut-il alors que la société dans laquelle vit cet homme lui permette, lui autorise l’expression de ces valeurs.) Si l’on cherche à définir le mot laïcité en ne partant pas du mot laïc, c’est comme si l’on cherchait à définir le mot socialisme en observant la politique de François Hollande.

-ensuite vous m’accorderez que la question de la laïcité aujourd’hui n’est d’actualité que parce qu’une religion nouvelle sur le territoire français, l’Islam, devenue en 40 ans la 1ère religion pratiquée de France, demande soit à pouvoir s’exprimer pleinement dans tous les domaines, soit à ce que toute manifestation des autres religions y compris la religion historique du pays soit interdite. Personne ne s’était plein jusqu’ici de la gêne occasionnée par les sapins de Noël.
J’attire votre attention sur la mappemonde figurant sur votre lien. En bleu, les pays laïques ; en rouge (et gris), les pays à religion d’Etat. Je vous laisse tirer vous-même les conclusions, à savoir où, par qui, et quand est permis la laïcité.

Publicités